Les huiles essentielles à l’heure du Coronavirus

Les virus ne sont pas chose nouvelle, ils ont toujours existé sur terre et peut être bien, qu’ils sont encore plus vieux que l’homme dans l’évolution de la genèse. Ils font partie de la composition de notre univers. Si nous pouvions nous élever et voir de quoi est fait notre monde, nous verrons que notre nature est composée de dualité : Le bien et le mal, le chaud et le froid, le jour et la nuit, le blanc et le noir, le haut et le bas, le masculin et le féminin, le ying et le yang ... et enfin sans éterniser, parmi les nombreuses dualités nous rencontrons, la maladie et la santé et ceci nous conduit directement au poison et à l’antidote.

« DANS LA NATURE CHAQUE POISON A SON ANTIDOTE »

En attendant la création d’un antidote scientifique, pourquoi ne pas se servir de celle qui est à la portée de nos mains, d’autant plus nous aimons la facilité et le Bon Dieu savait très bien cela, Il nous a bien servit, si seulement et si, nous savons apprécier à juste titre notre fortune. En effet, il existe à l’heure actuelle 150 huiles essentielles répertoriées. D'après mes études et mes observations empiriques, chacune d'elles est championne dans un domaine précis, en possédant toutefois des caractéristiques qui peuvent être communes ou complémentaires avec d’autres. Voici un choix d'huiles essentielles qui se base sur un recul de 40 ans de pratique dans le domaine de l’aromathérapie* : le remède contiendra de l’huile essentielle de niaouli, de l’huile essentielle de tea tree, de l’huile essentielle de cardamome, de l'huile essentielle de citron jaune, de l’huile essentielle de marjolaincitron jaunes et enfin de l’huile essentielle de lavande aspic.

Ces huiles constitueront un remède qui sera utilisé de la manière suivantes :

1 - Un mélange consommable : Trouvez un flacon à compte goutte de 15 ml (de préférence pas plus grand), ou utilisez un flacon d’huile essentielle vide, même déjà utilisé et qui a été maintenu fermé et dans un endroit propre. Ne pas le laver des traces d’anciennes huiles essentielles, ce n’est pas nécessaire, ne vau-t’il pas mieux éviter les traces de savon !

Mettre dans ce flacon 40 gouttes d’huile essentielle de niaouli + 20 gouttes d’huile essentielle de tea tree + 20 gouttes d'huile essentielle de citon jaune + 20 gouttes d’huile essentielle de cardamome. Après utilisation, fermez bien tous les flacons utilisés pour éviter les pertes, car ces substances sont très volatiles.

Dosage d’entretien ou de protection contre le virus : Le flacon bien fermé, faire un geste qui met le flacon à l'envers puis redresser 1 à 2 fois pour mélanger les huiles. De cette préparation, prendre 1 goutte directement sur la langue 6 fois par jour, surtout au moment de prendre les transports en commun ou si exposition à la foule.

Dose thérapeutique : 4 gouttes x 4 fois par jour (matin, midi, après midi et soir) avec ou sans nourriture. Mettre sur un bout de sucre, un bout de biscuit, une petite cuillerée de yaourt ou de préférence un peu de miel de qualité et consommez.

2 – Un mélange par voie dermique : en cas de maladie les poumons peuvent être atteints et la respiration pourrait devenir difficile ; en plus du précédent traitement oral, mettre dans la moitié d’une cuillère à café d’huile d’olive 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquilles + 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic (aucune autre lavande) 2 à 4 fois par jour selon les besoins, verser le mélange sur votre thorax et masser à partir du haut des seins jusqu’au bas du cou. Porter un vêtement fermé pour empêcher l’évaporation rapide des huiles.

Le dosage de ce remède n'a pas été fait par hasard. Les huiles essentielles ont chacune une nature et des caractéristiques particulières qui, par conséquent donne le dosage journalier utilisé pour chaque huile toute seule ou dans un mélange.

Contre indications :
Les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans doivent éviter les huiles essentielles citées ci-dessus. En cas d’hypertension, de dérangements mentaux, de pathologies lourdes, d'asthme ou de prises de traitements médicamenteux, consulter un spécialiste en la matière ou se référer à l’avis de votre médecin traitant.

Les propriétés des huiles essentielles Niaouli, Tea tree, citron jaune et cardamome :

-Huile essentielle de Niaouli
Stimule le système immunitaire
Antiseptique*
Antibiotique* à large spectre
Antibactérienne* sur les gram* + et le staphylocoque doré
Antifongique*
Anti-inflammatoire
Protège le côté néfaste des rayons thérapeutiques.
Apaise les démangeaisons.
Bénéfique dans la lutte contre les infections gynécologiques.

 

-Huile essentielle de Tea tree
Immunitaire
Antivirale
Antibactérienne majeure à large spectre : gram + (Staphylococcus), gram - (Escherichia coli, Colibacter proteus) ;
Antifongique très efficace notamment sur Candida albicans ;
Radioprotectrice, elle limite l'apparition des brûlures et apaise les sensations d'échauffement dues aux séances de radiothérapie.
Antiparasitaire
Anti-inflammatoire
Favorise la contraction des muscles.

 

-Huile essentielle de citron jaune
Action immunitaire supérieur mais comparable à la vitamine C
Antiseptique
Antifongique
Digestive
Carminative*
Stimulante
Combat la glycémie
Illumine la peau
Purifiante du corps et de l’environnement
Désinfectante des locaux

 

-Huile essentielle de cardamome
Antiseptique
Anti-infectieuse
Antipandémique *
Digestive
Carminative *
Détoxifiante du foie.

certains remèdes (mélange de plusieurs substances curatives), peuvent parfois donner plus de résultat que les plantes ou les huiles séparément. Si pour une raison ou une autre il arrive que l'on veuille utiliser une seule huile en l'occurrence contre le coronavirus, il est possible aux doses journalières suivantes :

Le niaouli en dose d'entretien 2 à 3 gouttes, 2 à 3 fois par jour; en traitement 3 gouttes 5 fois par jour.

Le tea tree entretient 1 goutte 2 à 3 fois par jour; en traitement 2 gouttes 4 fois par jour.

Le citron entretient 2 gouttes 2 à 3 fois par jour.

Le cardamome, entretien 1 goutte par jour et en traitement 1 goutte 3 fois par jour.  L'entretient pourrait durer en moyenne 20 jours selon les tolérances.

Le traitement dure jusqu'à la guérison qui pourrait venir au bout de de 5 à 7 jours selon la gravité du cas. Cette durée est également valide pour le remède ci-dessus.

Les doses que j'ai donné sont standards. Cependant, lorsque vous aurez un peu de recul sur l'utilisation de ces huiles procédez de la manière et du dosage qui vous parait le plus adéquate à vous, tout en restant autour de ce qui a été énoncé comme dosage, plus ou moins mais sans aucune exagération dans le plus.

 

Lexique

Antiseptique : Qui empêche l'infection en détruisant les microbes.
Antibiotique : Qui est capable de détruire ou d'empêcher la croissance de certains micro-organismes.

Antibactérienne : Qui détruit les bactéries.

Antifongique : Ou antimycosique, qui détruit les champignons microscopiques (autrement dit moisissures) ou empêche leur développement.

Antipandémique : épidémie à large spectre ou mondiale.

Aromathérapie : de Aroma, aromates, arôme, qui veut dire parfum et qui vient des plantes aromatiques tel que les épices et les plantes qui contiennent une certaine quantité d’huiles essentielle car toute les plantes n’en contiennent pas.

Carminative : Chasse les gaz et évite les fermentations.

GRAM : Le nom GRAM est celui du Bactériologiste Hans Christian Gram qui a développé cette technique (manière de faire pour obtenir un résultat).
La coloration GRAM : En laboratoire, les bactéries les plus courantes, comme par exemple le Staphylococcus aureus à Gram positif, après une coloration Gram, elle devient violet, alors que l'Escherichia coli à Gram négatif devient rouge.

Histoire du cardamome :
Le cardamome est une baie qui nous vient de l’inde. Elle était apporté au moyen orient, grâce au commerce de la route de soie*. Au 16ème siècle, il y a eu une épidémie de la rubéole à Istanbul. Tous les gardiens turques avaient peur de garder les personnes placées en quarantaine. Finalement une personne étrangère qui venait de l’un des pays arabes qui à ce moment là étaient sous le joug de l’empire Ottoman, cherchant du travail avait accepté le poste. Les jours passaient et les semaines et même les mois, mais ce gardien était toujours saint et sauf. Les médecins s’étaient penchés sur son cas et voilà ce qu’ils découvrirent, ce gardien buvait du café au cardamome et c’est cela qui était différent. C’est une tradition culinaire des pays arabes et qui n’était alors pas encore connue en Turquie. Aujourd’hui les arabes disent du café à la baie cardamome « Café Turk », peut-être bien à cause de cette histoire.

La route de soie : Est une route commerciale qui relie l’Arabie aux Indes en passant par la chine.


powered by social2s