La femme a tendance à prendre le surpoids sur le ventre, les cuisses et les fesses. C'est la forme gynoïde (du grec Gyno, femme) paradoxalement à la forme androïde de l'homme (du grec Andros, homme), cette forme s’exprime par les rondeurs marquées de la féminité. Parmi ces rondeurs nous trouvons la culotte de cheval. Ici le tissu adipeux, prend son assise autour des hanches et des fesses.

La culotte de cheval révèle une forte empreinte des hormones féminines de procréation et plus précisément en oestrogènes, sachant que les deux hormones secrétées par les ovaires sont la progestérone et les oestrogènes (oestrone, ostradiol et oestriol).
Pour réduire la culotte de cheval, la femme équilibrera son alimentation par un apport d'huile d'onagre qui doit être associée à l'huile de bourrache et à la vitamine E, de préférence dans le même complément alimentaire (lire l'article sur les omégas pour découvrir leur importance dans la santé et le bien être).

 

Pour compléter généreusement ce traitement, la pectine de pomme est une bonne perspective à prendre en considération. La pectine de pomme est une fibre soluble qui sera également très appréciée pour emprisonner une partie de sucre et de graisse généralement en excès dans notre alimentation. en plus elle favorisera un bon transit intestinal. Une action qui aidera significativement la perte de poids. Par ailleurs elle est une excellente nourriture pour les bonnes bactéries intestinales qui augmentera leur volume en nombre. Au bout de la cure cette probiotique bien portante reprendra le relais pour assurer la santé intestinal et régulariser le transit. Elle constituera également une ligne de défense pour l'organisme puisqu'elle fait partie du système immunitaire.
Cette cure sera tout à fait adéquate pour remodeler la culotte de cheval en effaçant les saillies excédentaires efficacement.

Produits conseillés, cliquez sur l'image :

vitamine eOnagre BourrachePectine de Pomme
powered by social2s