Le jeûne, un mot qui fait peur, pas uniquement à vous, à moi aussi j'ai longtemps eu peur, mais j'ai eu la chance de le faire et même plusieurs fois. Je parle du jeûne à l'eau. Toutefois, il y a d'autres façon de jeûner qui font du bien aussi pour le corps et l'esprit. Cependant le jeûne à l'eau, est une expérience qui m'a grandi. Rester par exemple 10 jours sans manger et peut être même plus est une idée qui ne m'effraie plus comme auparavant.

Par contre, je ne pourrais pas rester plus de deux jours sans boire de l'eau, ça me semble très difficile personnellement. Certaines personnes ont expérimenté Le jeûne sec, mais personnellement je ne le conseille pas car il faudra être en très bon état de santé et à un âge où le corps est en pleine puissance. Donc restons avec le jeune à l'eau et surtout pour le sexe féminin qui a besoin de boire régulièrement car l'anatomie du système urinaire est bien différente de celle de l'homme.
les autres façons de jeûner comme le jeune partiel, finir de manger à 19h jusqu'au lendemain pour remanger vers 13h, ou le jeune que pratiquent les musulmans, une période de 15 à 18h de jeune c'est pas mal du tout. D'autres personnes ne mangent pas le soir, c'est à dire du repas de midi, ils ne remangeront qu'au prochain petit déjeuner. c'est très bon aussi, et à long terme ceci donnera de très bons résultats pour la santé aisi que la longévité.
Aux îles Seychelles, les anciens mangeaient 1 fois par jour. Ils mangeaient de tout. Ensuite, ils attendaient jusqu'au lendemain pour manger environ à la même heure. Ce sont des gens qui vivaient centenaires avec généralement toutes leurs capacités mentales.
Le jeûne à l'eau doit durer au minimum 6 jours pour donner des résultats au niveau de la santé générale. Il pourrait diminuer sensiblement des kystes et même une tumeur. Ce type de jeune viendra à bout d'un foie dont les enzymes commencent à dépasser la normalité. Le foie augmente la production des enzymes hépatiques pour se défendre contre une agression médicamenteuse ou le risque de l'arrivée de graves maladies ou leur existence.
Voici des informations qui pourraient vous aider à faire le jeûne sans anicroche, car cette pratique a ses règles pour que le jeune reste une expérience positive, c'est à dire sans malaises. C'est une expérience où on se retrouve avec sois même. Il y a un léger côté spirituel dans cette démarche, mais significatif.
Vous ne vous en sortirez pas bredouille, il y a pas mal de bénéfices à retirer de cette expérience, mais elle doit être faite correctement.
L'activité qui coûte le plus d'énergie pour le corps est la fonction digestive. Alléger le corps de cette corvée si nécessaire, lui économise beaucoup d'énergie qu'il dirigera vers sa propre réparation. On n'a pas besoin d'être malade pour jeuner. Le jeûne est préventif; en plus, même si vous vous sentiez bien, vous le seriez encore plus après le jeûne.
Le corps est naturellement organisé en mode réparateur. Si on lui donne l'occasion de se réparer il fera de meilleur boulot que tous les grands professeurs en médecine du monde réunis.
le corps possède deux mécanismes : Il manque d'énergie, la faim se manifeste, il demande de la nourriture. Ce mécanisme échappe malheureuseent à notre contrôle. Bien sûr avec toute cette abondance de nourriture bonne ou mauvaise, si l'on ne sait pas de temps en temps mettre une halte pour le corps, il sera fatigué avant l'heure. En réalité, ce corps va au boulot plus qu'il n'en devrait et mange plus qu'il n'en faudrait. Manger, c'est encore une autre activité qui lui coûte en terme d'énergie beaucoup plus que travailler. Il est vrais que nous ne pouvons pas sans cesse affamer le corps, mais si de temps à autre ou 1 fois par an, nous lui octroyons la possibilité de profiter de cette énergie divine, nous vivrons en bonne santé et nous arriverons vieux avec toute notre tête. Les adeptes du jeûne sont ceux qui sont les plus en bonne santé. Ils ne connaissent pas le cancer, ni les maladies mentales. A vrais dire rien que jeuner 6 jours à l'eau 2 fois par an est une action sans doute salvatrice.

Le deuxième mécanisme, il a faim, vous l'ignorez et il va manger ses réserves souvent abondantes. C'est un exercice intéressant car petit à petit il apprendra à passer au mode brûleur. Et là adieu les kilos supplémentaires, à moi la belle taille ! le meilleur exemple. Certaines personnes, lorsqu'elles dépasent l'heure de manger elles n'ont plus faim. Parceque le corps a tout simplement utilisé ses réserves. Cet état prouve que le corps est en bonne santé. C'est bien de le faire de temps en temps en tant qu'exercice. J'ai faim, mais je vais arriver à la maison dans 3h, alors je le fais attendre ce corps et je mangerai quelque chose de saint chez moi. 


Comment le corps se répare-t-il grâce au jeûne?
Le premier jour, il commence à utiliser une partie du glucose circulant dans le sang et ensuite s'attaque aux réserves de glucose emmagasiné dans le foie qui sont bons pour 1 jour.
Puis, le 2éme jour il continue à glaner toute réserve de glucose restante dans le foie. Evidemment lorsque le minimum vital est atteint, le corps commencera à pratiquer l'autophagie (il transformera certaines parties de son corps, en glucose). Ne vous inquiétez pas, le corps sait très bien faire les choses.
Mais au début pendant ce jeune le corps ne va pas vous laisser tranquille, vous verrez il commencera à vous harceler avec sa faim. La faim chez l'homme moderne est un mécanisme automatisé par le stress et les ondes magnétiques qui nous entourent. En plus, comme c'est plus facile pour lui d'avoir la nourriture car elle est à bout de bras, il n'ira pas la chercher dans ses réserves. Vous essaierez de l'ignorer mais il continuera à vous demander, vous risquez de tout perdre à ce moment là, parce que si vous succombez à la tentation c'est terminé vous aurez beaucoup de mal à reprendre une cure de jeûne et peut être jamais. Ce n'est pas vrais ce corps n'a pas faim, c'est une question de drogue glucidique, oui la nourriture est devenue une drogue de par tout ce qu'elle contienne comme adjuvant et glucides. Vous trouverez même du glucose dans les viandes préparées; il n y a qu'à lire les étiquettes dans les supermarchés.
Vous pourrez penser à ce moment là que le jeûne ce n'est pas pour vous et que c'est trop dur. Mais attendez, il y a une partie de bras de fer là, où cette fausse faim des 3 premiers jours gagnera sur vous ou c'est vous qui l'emporterez. Mais si vous gagniez, vous seriez plus fort que jamais.
Pendant le harcèlement qui en vérité ne durerai pas toute la journée, parce que vous allez beaucoup dormir. Et il y a un dicton qui dit "Celui qui dort dîne" parce que pendant le sommeil vous allez récupérer l'énergie non dépensée.
Le repos, le manque d'activité, l'éloignement des problèmes de la vie de tous les jours, le téléphone fermé, vous permettra de calmer l'adrénaline; car lorsque les surrénales libèrent plus d'adrénaline, une réaction en chaîne se fait et le pancréas libère plus d'insuline. L'insuline est une hormone hypoglycémiante. Pour compenser la baisse de sucre dans le sang, l'envie des glucides devient impérieuse.
C'est pour cette raison que si vous ne pourrez pas le faire chez vous dans le calme, il faudra s'isoler dans des endroits ou l'on organise cette activité.
toutefois, dans beaucoup d'endroits le groupe qui jeûne pratique de la marche. Ceci pourrait être bons pour la deuxième cure de jeune, mais pour la première, il faudra rester prudent, repos, sommeil, une petite marche environ de 600m 2 fois par jour, pour le reste du temps, calme et distraction. Une distraction, je répète bien, qui ne coûte pas de l'énergie ni physique, ni mentale. N'oubliez pas c'est le premier jeûne à l'eau. Et il faudra absolument réussir cette expérience.
Donc pendant la sensation de faim ou le sentiment que votre corps continue à vous harceler pendant les 2 ou 3 premiers jours pour la nourriture, suggérez lui de manger déjà ce qu'il a, à l'intérieur, dites lui qu'il a beaucoup à manger et c'est vrais entre les triglycérides en éventuel excès, les graisses, les tissus morts comme les kystes, les tissus malades qui doivent être éliminés telles que les cellules cancéreuses, il a beaucoup à manger. Et croyez moi si, vous même, vous êtes convaincu de cette réalité, il le fera. Le mécanisme de l'autophagie qui met en général 3 jours pour se mettre en branle, le fera dès que vous lui suggériez de le faire mais, avec conviction. Si le mental est convaincu pourquoi le corps ne s'exécuterai pas ?!
Mais cette conviction viendra avec la compréhension. Lisez sur l'autophagie, documentez-vous, comprenez le mécanisme et vous serez convaincu.
De toute façon rassurez-vous avec ou sans suggestion, si vous arriveriez à dépasser le cap de 3 jours c'est gagné et archi gagné, car après c'est bien plus facile. Voici une information supplémentaire qui pourrait vous aidez à tenir face à la faim : le corps peut tenir au minimum 30 jours sans manger et 2 à 3 jours sans boire selon le climat.
Donc au 3ème jour, il commencera à diluer une partie de ses muscles et ses graisses et les convertir en glucose pour nourrir le cerveau et maintenir le niveau sanguin glycémique correcte pour le maintient de ses fonctions vitales.


Le 4éme jour la faim s'arrête, l'information est arrivée au cerveau qu'il y a disette et le corps commence à économiser. Donc un ralentit sur les réserves de graisses et de muscles se produit. Maintenant le corps s'attaque aux tissus malades ou morts. Les tissus malades sont les cellules cancéreuses, les kystes, les couches de cholestérols qui tapissent les artères, les bouchons, les athéromes (amas de cholestérol dans les artères), etc.
Continuez à boire que de l'eau jusqu'au retour de la faim, et seulement en cas de soif. Ne buvez pas de l'eau si vous n'avez pas soif. Vous ralentirez le rythme du corps à s'autonettoyer et à s'autoguérir. Si vous le faites boire au delà qu'il n'en faut pour calmer la faim, vous lui faites perdre du temps et gaspiller une énergie curative en s'occupant à gérer l'eau. L'eau est nécessaire, si seulement, il y a une réelle soif.
Il faut savoir qu'un jour de jeûne sec équivaut à 3 jours de réparation avec eau. Jai fait mon premier jeûne à l'au eau au mois d'octobre dans un climat parisien. Cependant du quatrième jour dès le réveil, jusqu'à 18h du 5eme jour c'était sans eau. Au compte, il y avait 2 nuits, 1 journée entière et un jour jusqu'à 18h. Soit au minimum 42h sans eau. Mais croyez moi, cette eau que j'ai bu à petites gorgées jusqu'à épanchement de ma soif était vraiment divine. Il est vrai que j'ai jeûné que 6 jours, mais en réalité les résultats sont ceux d'environ 12 jours.
Mais avant de commencer le jeune, il est impératif de faire un nettoyage intestinal afin que le jeune soit plus agréable et plus efficace (lire la deuxième partie et puis la 3ème partie en cours de rédaction).


powered by social2s