• Lors de la ménopause, les femmes sont abandonnées aux lois de la nature qui voudraient qu’une fois passé l’âge de la perpétuation de l’espèce, comme les fleurs pollinisées, elles se fanent. Une situation qu’aujourd’hui la majorité des femmes refuse, revendiquant comme un droit fondamental de poursuivre une vie normale après la ménopause.